Réunion publique "Joséphine ALVAREZ née à Cognac, fusillée en 1918, condamnée par un tribunal de guerre comme espionne. "

Lundi 19 février 2018, Centre Louis Aragon de Ma Campagne/Angoulême

Nous avions une "Mata Hari" charentaise et nous ne le savions pas !

"Joséphine et son amie Victorine FAUCHER étaient jeunes, belles, anarchistes et militantes de la paix, autant de motifs suffisants en temps de guerre pour que la police les accuse de prostitution, d'espionnage, de trahison et les fasse fusiller au petit matin d'une belle journée de printemps". J.Luc Pasquier

>

Madame Christiane MENOT généalogiste parisienne s'est intéressée au cas de cette pauvre victime, condamnée sans preuve après un simulacre de procès animera notre conférence.

Date: 
Lundi, 19 Février, 2018 - 14:30