Accédez à la base de données des dépouillements et recevez le bulletin ! Adhérer

Informations

  • IMPORTANT : L 'A.G.C repose sur l'implication de ses bénévoles, nous avons un besoin URGENT de pourvoir le poste de trésorier (pour des raisons pratiques il est préférable d'habiter en Charente)
  • Le 1er exemplaire de la Gazette de l'AGC a été distribué par courriel, elle est également lisible ici : https://sh1.sendinblue.com/ackj35g8slpfe.html?t=1662614002

Histoire Passion

S'abonner à flux Histoire Passion Histoire Passion
« Ignorer ce qui s'est passé avant nous, c'est se condamner à une éternelle enfance. Qu'est-ce que la vie de l'homme si l'on ne rattache au présent la mémoire des temps qui ne sont plus ? » Cicéron (-106 -43) - Sur l'Orateur (-46) Ce site, créé en 2006, est fait pour les passionnés d'histoire locale et régionale : En quelques années, grâce à la passion et à la ténacité de ses rédacteurs, il est devenu le premier site d'histoire régionale de France, par la richesse de son contenu et par sa fréquentation. Il raconte l'histoire de la Saintonge, de l'Aunis et de l'Angoumois (à quelques détails près le périmètre des départements de la Charente et de la Charente-Maritime) à partir d'archives publiques. Il vous propose : une approche chronologique - des thèmes variés d'histoire locale - des tables des matières et onomastiques des publications des sociétés savantes (1845-1930) - des glossaires des mots oubliés - des cartes (anciennes, satellite, etc.) et plans. Pour vous aider : un moteur de recherche interne - des mots-clés - un plan du site et encore une initiation à la paléographie, et un forumIl est ouvert aux contributions des visiteurs, vous pouvez en devenir rédacteur. Créé avec SPIP, logiciel libre, il est libre de toute publicité.Concepteurs et contributeurs, nous avons tous une forte envie de vous faire partager la passion qui nous anime.Nous aimons lire vos avis sur le Livre d'or .Quelques chiffres
Mis à jour : il y a 22 heures 18 min

1831 - les consignes de vote de la société "Aide-toi, le ciel t'aidera"

mer, 14/09/2022 - 20:19

La société « Aide-toi, le ciel t'aidera », que nous avons vue à l'œuvre, en Charente, en 1827 poursuit après la Révolution de Juillet, son travail d'information et de mobilisation des électeurs. Mais elle s'est radicalisée sous la direction d'Étienne Garnier-Pagès et a nettement pris ses distances avec Guizot, son premier président, et, plus généralement, avec le « juste milieu » au pouvoir. Dans ces Notes et jugemens publiés à la veille des élections de (...)

- Portraits et biographies

Nos députés sous la seconde Restauration, II. Charente-Inférieure

mer, 14/09/2022 - 18:29

Plus peuplé que la Charente voisine [1], le département a constamment disposé d'un ou deux représentants de plus : 5 en 1815, 4 en 1816 et lors du renouvellement de 1819, puis 7 à partir de 1820, en application de la loi « du double vote ». Si l'on ajoute à cela une rotation un peu plus fréquente, on arrive à un total de 21 députés, soit moitié plus qu'en Charente. Mais la différence la plus importante avec celle-ci tient à une forte proportion de députés classés à gauche, (...)

- Portraits et biographies

1847 - ? La triste histoire des orphelins charentais de Medjez-Amar (Algérie)

lun, 11/07/2022 - 12:22

Des orphelins de Charente-Inférieure déjà soumis à rude épreuve dans les "colonies agricoles" de La Vallade (Rétaud 17) et de La Ronce (La Tremblade 17) ont connu l'enfer dans la Colonie Agricole de Medjez-Amar (région de Constantine - Algérie) où ils sont envoyés en 1847 et 1849 par la congrégation fondée par le Comte Jean de Luc, sur l'initiative de l'Abbé Landmann. Les plus jeunes ont 8 ans.
Pour les Préfectures françaises, la colonisation est une occasion de se (...)

- 1844-1851 - Les colonies agricoles du Comte Jean de Luc : Récit

1844-1851 Les colonies agricoles, de la Charente-Inférieure à l'Algérie

dim, 10/07/2022 - 15:37

Cette étude sur le sort des enfants abandonnés de la Charente-Inférieure de 1844 à 1851 a été un grand moment pour l'équipe des rédacteurs du site Histoire Passion.
Les années ont passé, et une relecture a fait apparaître un besoin de rendre plus facile la navigation à l'intérieur du dossier.
Ce plan vous aidera à découvrir ou redécouvrir cette page d'histoire.
Plan de l'étude 1844-1851 – Les colonies agricoles du Comte de Luc : de la Charente-Inférieure à (...)

- 1844-1851 – Les colonies agricoles du Comte de Luc : de la Charente-Inférieure à l'Algérie / , , , , , , , , , , ,

1844-1851 Les colonies agricoles : Plan

dim, 10/07/2022 - 15:37

Cette étude sur le sort des enfants abandonnés de la Charente-Inférieure de 1844 à 1851 a été un grand moment pour l'équipe des rédacteurs du site Histoire Passion.
Les années ont passé, et une relecture a fait apparaître un besoin de rendre plus facile la navigation à l'intérieur du dossier.
Ce plan vous aidera à découvrir ou redécouvrir cette page d'histoire.
Plan de l'étude 1844-1851 – Les colonies agricoles du Comte de Luc : de la Charente-Inférieure à (...)

- 1844-1851 – Les colonies agricoles du Comte de Luc : de la Charente-Inférieure à l'Algérie / , , , , , , , ,

1827 - les déconvenues électorales d'un préfet

mer, 06/07/2022 - 23:41

En 1827, l'élection d'Angoulême fut célébrée au sein du « réseau » Aide-toi, le ciel t'aidera regroupant l'ensemble de l'opposition au ministère Villèle, des ultras (« pointus » et « défectionnaires ») à la gauche (constitutionnels libéraux). En juillet, le premier effet de cette alliance inédite est ainsi résumé par Camille de Montalivet dans la Lettre d'un jeune pair de France aux Français de son âge, (aussitôt reproduite par Chateaubriand dans Les amis (...)

- Politique locale et nationale

Nos députés sous la seconde Restauration, I-Charente.

mar, 05/07/2022 - 17:25

« Nos » députés ? Ils n'étaient désignés que par 1 392 électeurs en 1821 et à peine plus de 1 000 en 1824 et 1827 [1], soit 0,3 % environ de la population du département : les hommes, au moins trentenaires et acquittant un minimum de 300 francs de contributions directes. Eux-mêmes devaient avoir quarante ans révolus et payer au moins 1 000 francs d'impôt, ce qui laissait sans doute bien moins de 200 éligibles. En contrepartie, élus, ils ne percevaient aucune indemnité.
Ce (...)

- Portraits et biographies

1830 - 1850 - Le contexte de la colonisation de l'Algérie par les Français

jeu, 16/06/2022 - 19:20

Plan général de cette étude Références et bibliographie
Dates-repère de la colonisation de l'Algérie par la France En Algérie En France mai-juillet 1830 : prise d'Alger par les troupes françaises Règne de Charles X juillet-août 1830 : résistance des tribus aux troupes françaises Révolution de Juillet août 1830-février 1831 : gouvernorat du général Clauzel. Négociations avec les beys. 2 août : abdication de Charles X.
9 août : le duc d'Orléans devient (...)

- Les colonies agricoles - Annexes

L'orphelinat de Medjez-Amar (Algérie) dans les archives de la Charente-Maritime

mer, 15/06/2022 - 19:06

Plan général de cette étude Références et bibliographie
Nous avons relevé, à la cote 3 X 372 des AD17, 96 documents listés ci-dessous. DateDocument 19/03/1846 Lettre du comte de Montigny au préfet de la Charente-Inférieure 14/04/1846 Lettre du préfet de la Charente-Inférieure au comte de Montigny 22/07/1846 Lettre de la commission administrative des hospices civils de la Rochelle au préfet de la Charente-Inférieure 24/07/1846 Lettre du comte de Montigny au préfet de la (...)

- 1844-1851 - Les colonies agricoles du Comte Jean de Luc : Archives

1851 - l'abbé Landmann renonce à son projet et quitte Medjez-Amar

mer, 15/06/2022 - 18:42

Plan général de cette étude Références et bibliographie
L'abbé Landman, qui diri­geait cette institution, ne fut pas très heureux dans son entreprise. « Une dizaine de Frères de La Croix fondés par M. de Luc, ancien officier, vinrent l'y rejoindre, écrit Mgr Pons. En 1851, ils avaient 87 enfants. Les installations furent défectueuses. Les terres étaient incul­tes au bout de quelque temps ; les Frères d'abord, puis l'abbé Landman renoncèrent à leur œuvre. » (...)

- 1844-1851 - Les colonies agricoles du Comte Jean de Luc : Récit